Logistique et transport : 10 chiffres clés à connaître

chiffres_cles_logistique
0

Avec l’explosion de l’e-commerce, le secteur de la logistique et du transport connaît un essor sans précédent. Innovant aussi bien sur le volet énergie que sur celui de la transformation numérique ou des nouvelles organisations du travail, il est un levier de compétitivité essentiel pour les entreprises comme pour les territoires.

Pour se préparer à un entretien ou réviser ses basiques, voici les dix chiffres qu’il est bon d’avoir en tête, que vous travailliez déjà dans le secteur ou que vous y briguiez un poste.

1, 9 millions d’emplois

Les métiers de la logistique et du transport représentent plus de 1, 9 millions d’emplois, qui concernent aussi bien le transport que l’industrie ou le commerce.

6e rang de l’e-commerce mondial

Grâce à des acteurs innovants et leaders sur le marché, la France occupe la 6e place du classement de l’e-commerce mondial et le 2e rang du marché européen derrière l’Allemagne.

540 000 postes à pourvoir d’ici 2022

D’ après Pole Emploi, ce sont plus de 540 000 postes qui seront à pourvoir d’ici 2022 et ces embauches concernent des profils variés : développeur web, caristes, chauffeurs, préparateurs de commande, chauffeurs, roboticiens, data scientists, experts IA ou techniciens de maintenance. En d’autres mots, des opportunités pour tous les âges et tous les niveaux de qualification et des possibilités de se former pour les profils les moins qualifiés.

16% des salariés du transport et de la logistique ont moins de 25 ans

En 2006, la moitié des salariés du transport/logistique avait moins de 40 ans. Dix ans plus tard, ils ne sont plus qu’un tiers.

18% de femmes

Majoritairement employées dans les fonctions supports (RH, informatique, organisation, optimisation…), elles restent minoritaires ailleurs, notamment dans la conduite où elles sont moins de 10% en moyenne : 43% dans le transport routier sanitaire, 13% dans le transport de voyageurs et 4% dans le transport routier de marchandises.

Salaire moyen à bac +2 : de 20 000 à 24 000 euros brut annuels

Un agent de transit débutant (entre 0 et 3 ans d’expérience) gagne entre 25 000 et 28 000 euros brut pour atteindre 45 000 euros brut en fin de carrière. Un responsable d’exploitation entamera sa carrière  avec un salaire annuel compris entre 38 000 et 42 000 euros brut.

22% des employeurs ont recours à l’intérim de manière régulière

Le taux de recours à l’intérim dans le transport et la logistique est supérieur à celui observé pour l’ensemble des secteurs.

19% des recrutements concernent l’Ile-de-France

L’Ile-de-France est la région la plus active en matière de transport et de logistique. En cause,  la présence sur son territoire de nombreux parcs immobiliers logistiques et des conditions fiscales avantageuses. Sur les deux autres marches du podium  : l’Auvergne-Rhône-Alpes, avec 13% des embauches, et les Hauts-de-France, avec 10%.

5e activité économique en France

Une activité en hausse,  avec plus de 141 000 entreprises, environ 670 000 salariés dont 400 000 dans le transport routier de marchandise. Avec cette 5e place, le secteur se situe derrière l’industrie, la construction, le commerce et l’hôtellerie-restauration.

70% de CDI

Un chiffre qui monte à 91,7% hors intérim et jusqu’à 96,9 %  dans le sous-secteur du transport aérien. Un chiffre supérieur à l’ensemble des secteurs.

Logistique, transports : voir nos offres

Laissez nous un commentaire